Monopole de l’espace public, pas ou peu de place accordée aux artistes locaux versus les artistes internationaux, gaspillage de l’argent public en période sanitaire pour un événement jugé inutile, de plus en plus élitiste et éloigné de l’esprit de la culture pour tous, un événement qui ne sert finalement qu’à nourrir grassement un petit groupe de nantis, pédants, proches des politiques… Les critiques fusent chaque année de plus en plus au sujet du Voyage à Nantes. Des critiques souvent matérialisées par exemple par des messages taggués sur les différentes sites de la ligne verte comme sur les murs entourant le Jardin Extraordinaire.

Nos “confrères” de Big City Life ont pu interviewer le talentueux Jean Blaise, directeur du Voyage à Nantes, permettant ainsi d’obtenir quelques éléments de réponse face à ces critiques grandissantes.
Lire l’article

Publié dans : NEWS