Pierre Orefice, le directeur des Machines de l’île à Nantes, a annoncé mercredi 10 mars 2021 sur France Inter la fin des études préalables à la construction de l’Arbre aux hérons à côté du jardin extraordinaire, dans l’ancienne carrière Misery du Bas-Chantenay, en bord de Loire. “Il y aura une officialisation très bientôt de Johanna Rolland. Toutes les études sont terminées.”

L’Arbre aux hérons mesurera 35 mètres de hauteur et 50 mètres de diamètre. Au cœur de l’arbre, deux hérons géants embarqueront des passagers pour leur offrir des vols circulaires accompagnés de stop sur les 22 branches qui auront des airs de terrasses suspendues !

Le projet, évalué à près de 40 millions d’euros, est financé par un tiers de fonds provenant de Nantes métropole, un tiers d’autres collectivités et un dernier tiers de mécènes privés (environ 6 millions d’euros). Lors de sa visite à Nantes fin février 2021, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que « l’Etat contribuera au financement du projet pour un montant de 1,70 million d’euros dès 2021, puis participera à son financement sur la période 2022-2026 ».

Une inauguration en 2025

“On a perdu un an et demi dans le chantier avec le report des élections et le Covid. L’inauguration, ce sera en 2025 (…). Nous sommes en période de relance et il faut que les collectivités lancent des grands projets qui sont des moteurs pour rallumer la machine économique. Je pense que c’est la meilleure période après le Covid pour lancer un projet comme ça.” explique t il au micro de France Inter.

Jardin Extraordinaire
1 Quai Marquis D’Aiguillon, Nantes

Publié dans : NEWS