Nouveau rebondissement pour L’Arbre aux Hérons. Abandonné subitement il y a 2 mois par Nantes Métropole, le projet devrait finalement voir le jour.

Le projet

Situé au cœur du Jardin Extraordinaire, l’arbre géant (35 m de hauteur) sera habité par une trentaine de créatures mécaniques animées. À la cime un héron volant transportera des passagers. A l’image de l’éléphant devenu l’un des emblèmes de Nantes, l’Arbre aux Hérons devrait égaler si ce n’est surpasser la fréquentation actuelle des Machines de l’île. Avec en moyenne 700 000 visiteurs chaque année, les Machines attirent et fascinent petits et grands.

Le coup d’arrêt

Malheureusement, le projet de l’arbre aux hérons a été abandonné par Nantes Métropole en septembre. Soulagement pour ses détracteurs, énorme déception pour les Nantais pour commencer qui attendaient ce projet depuis de nombreuses années. Déception des particuliers et entreprises qui ont investi financièrement dans ce rêve collectif. Un rêve qui promettait de belles retombées économiques pour la ville et toute la région. Déception enfin des concepteurs Pierre Orefice et François Delaroziere ainsi que les équipes de la compagnie La Machine qui travaillent dessus.

@sortiesanantes Le Grand Héron de l’arbre aux hérons à #Nantes ♬ Can We Kiss Forever(完整版) – 夜夜笙歌

Un financement avec zéro centime d’argent public

Un “rêve” si près de devenir réalité, un rêve impliquant tant de personnes, ne devait pas, ne pouvait pas s’arrêter aussi subitement. C’est ainsi que depuis l’annonce de l’abandon du projet, tous les acteurs investis, se sont atelé à trouver des solutions pour sauver l’arbre aux hérons. A force donc de rencontres et réunions, il semble que LA solution soit trouvée.

Le président de la Chambre de commerce et d’industrie Yann Trichard l’affirme : un nouveau budget est bouclé pour la réaliser sans un centime d’argent public. Un montant de 53 millions d’euros est prévu pour la construction de l’Arbre aux hérons : financé à 40 % par des investisseurs et à 60 % par des banques. Rien n’est encore signé. « Mais nous avons des intentions sérieuses de partenaires qui le sont tout autant ».

Photo de couverture : l’envol exceptionnel Grand Héron. Il a réuni des dizaines de milliers de personnes à Nantes. Pierre Orefice 

Source : Ouest-France 

Publié dans : NEWS